Le PS a installé son "shadow cabinet"

Publié le par fofo

Hérité des moeurs politiques britanniques, la constitution d'un "shadow cabinet" permet d'identifier les personnes qui vont suivre les dossiers particuliers, en opposition aux ministres concernés.

Mais, plus que la mise en place de cette équipe, c'est la répartition des courants qui était intéressante à voir.

Les Royalistes y sont nombreux et bien placés. Les Fabiusiens s'en sortent pas trop mal. Pour les Strauss-Kahniens, c'est plus dur...

Pris sur le site Rue89, le 29 juin 2007. 

Publié dans Politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article